Historique

1999: CREATION DE LA SECTION MR Anderlues

Grâce au soutien de Michel HUIN et à l’initiative d’Olivier KALEK, une section libérale à pu renaitre dans notre commune.

Olivier fût vite rejoint par Françoise EMONT, Pierre CUBI, Jean-camille CARBONETTA, Claude JONART, Luc Rochez, Julien COBBO et son papa, Freddy et Marie NAVEZ, Geneviève CHARLES, Katty MARY, Jacques DEPOITIER, Marie-Astrid FERON et Patricia BOUILLON.

La liste présentée aux éléctions de 2000 allait obtenir deux sièges au Conseil Communal.

Marie-Astrid et Françoise y défendirent les intérêts des libéraux Anderlusiens.

1999-2006 : Agrandissement de la section

Sous le nom de Mouvement Reformateur, la section allait s’agrandir avec Pol et Nicolas GUERLEMENT, Fabio TISAT et corine CUBI qui allait remplacer Marie-Astrid à son poste d’échevine des fêtes et du Folklore obtenu aux éléctions de 2006.

Poste qui malgré un accord sera foulé aux pieds par le PS Anderlusiens.

2014: L’AVÈNEMENT D’UN MOUVEMENT COMMUNAL

Aujourd’hui, Anderlues offre une triste réalité à ses citoyens: commune la plus taxée, Anderlues commune où l’on meurt le plus tôt, commune incapable d’assurer l’entretien de son home, Anderlues commune sans espaces verts, commune sans politique de cohésion du développement commercial, Anderlues, commune sans politique d’intégration des personnes touchées par un handicap, Anderlues, commune qui a perdu plusieurs millions d’Euros ces dernières années au point de voir sa trésorerie à un niveau historiquement et dangereusement bas, commune où le patrimoine est délaissé, Anderlues, commune en conflit avec plusieurs services de tutelle et de conseil.

La commune a un rôle essentiel dans la qualité de vie de ses citoyens par les services qu’elle peut mobiliser et mettre à leur disposition. Elle est actrice de première ligne en matière de prévention, de sécurité et de propreté. La vie communale, au travers de ses interlocuteurs, de son urbanisme, ses écoles, ses aides sociales, son patrimoine, ses voiries sont autant d’éléments qui rythment le quotidien de chaque citoyen. La commune doit créer les conditions d’une vie sociale sereine et faire reculer les discriminations liées au sexe, à l’âge, à l’origine, orientation, handicap et à la condition sociale. Par ailleurs, en tant que niveau de pouvoir le plus proche du citoyen, elle a un rôle essentiel à jouer dans le renouveau démocratique. C’est au sein du niveau de pouvoir local qu’il est possible d’intégrer aisément la participation citoyenne.

Anderlues est en échec sur ces défis de société. Durant ces dernières années, la qualité de vie n’a cessé d’y régresser. Pourtant, on ne peut nier que certaines problématiques ont fait l’objet d’un intérêt par le pouvoir communal mais, sans obtenir de réels résultats.

Consterné par l’horizon négatif offert actuellement mais enthousiasmé par les possibilités et leviers qui existent, pourtant, au niveau communal pour répondre aux défis de notre société, des citoyens avec et sans couleur politique ont décidé de s’unir pour porter des réponses réalistes et un projet anderlusien.

Nous avons d’abord couché sur papier la vision que nous avons d’un Anderlues qui gagne. Ensuite, nous avons déterminé les différents thèmes sur lesquels il faut agir pour atteindre cette vision. Cela constitue la colonne vertébrale du programme. Enfin nous avons déterminé des problématiques concrètes et nous y apportons des solutions. L’objectif premier n’est pas la conquête du pouvoir mais bien de penser communal.

Les couleurs politiques s’effacent pour répondre à un projet purement communal. Là où les partis peuvent être des entités qui s’opposent et visent à mettre en avant leur vision de la société et uniquement leur vision, nous avons fait le choix de l’union pour notre commune. Nous avons la maturité de constater qu’il y a du bon dans chaque parti et dans chaque pensée citoyenne. Nous tirons de chaque philosophie politique le plus essentiel pour Anderlues et nous avançons avec ce bagage à forte valeur ajoutée. Anderlues est notre référent.

Quand les sensibilités politiques ne sont pas opposées mais s’écoutent en travaillant à un même objectif, l’art de faire de la politique devient un art non pas conflictuel mais constructif. Les couleurs s’effacent, les citoyens s’investissent, l’intérêt général l’emporte au profit d’une idée fondatrice, communale, positive et favorable pour tous : Anderlues, J’Y CROIS !

Candidats AJC aux élections communales du 14 Octobre 2018

2018: De nouveaux membres au MR

Avant les éléctions communales de 2018, nous avons pu compter sur la venue de nouveaux visages pour grossir les rangs de la section tels que Mike DELPORTE et Delphine CATTERNAN.

Suite aux élections, le MR est apparu comme un acteur important dans la vie politique locale face au PS, c’est depuis le cartel AJC que le MR siège aujourd’hui avec 2 conseillers communaux (Nicolas GUERLEMENT et Patricia BOUILLION), 1 conseiller CPAS (Fabio TISAT), 3 administrateurs au Centre Culturel (Pol GUERLEMENT, Patricia BOUILLON et Delphine CATTERNAN).

Grâce à nos forces vives, nous œuvrons pour faire d’Anderlues une commune tournée vers l’avenir, dynamique ou il fait bon vivre.

2021: Elections Internes

A l’issue des elections internes du parti, Pol GUERLEMENT à été élu Président de la section d’Anderlues, Mike DELPORTE – Vice président, Anne LIEBIN – Secretaire et Delphine CATTERNAN – Trésorière.

Nous avons pu travailler depuis ces 3 dernières années sur l’axe communication de la section, notemment via facebook, instagram, un nouveau site internet, l’ouverture d’une ligne telephonique et d’une adresse mail afin de pouvoir etre joignable par le plus grand nombre facilement.

Nous sommes également présent sur le terrain, lors d’évenement publics, culturels ou sportif et participons activement au millieu associatif local.

D’autres projets suivront très prochainement avec un seul objectif : 2024 !